Accueil > Actus > Le Crédit Agricole Ile-de-Franc
Le Crédit Agricole Ile-de-France n'en finit plus de séduire, nette progression du nombre de clients en 2019

Le Crédit Agricole Ile-de-France n’en finit plus de séduire, nette progression du nombre de clients en 2019

Les néobanques ne représentent pas une concurrence réelle pour les banques traditionnelles. Au contraire, en poussant le marché bancaire à se moderniser, les fintech permettent aux banques traditionnelles de se renouveler. Le Crédit Agricole Ile-de-France se réjouit de sa progression, encore plus de 100.000 nouveaux clients en 2019.

Publié ou mis à jour le mercredi 5 février 2020 par

Le Crédit Agricole Ile-de-France n'en finit plus de séduire, nette progression du nombre de clients en 2019
0
118
14
0

Plus de 100.000 nouveaux clients pour la 3ème année consécutive

La stratégie de développement, conjuguée avec un contexte économique toujours favorable au crédit, a porté les encours au niveau de 114.7 Mds€ (+8.5% sur un an). Avec une production habitat de 7.6 Mds€ et la poursuite de la dynamique de financement des professionnels et des entreprises, les encours de crédit progressent de +10.1% sur un an. Les encours de collecte accélèrent (+7.6% sur un an), notamment sur la clientèle de la banque de détail, concrétisant notre objectif de conquête. Forte progression dans l’assurance

Marqueur fort de l’équipement personnalisé des clients CAIDF, le stock de contrats d’assurance IARD progresse de +5.7% sur un an. Des revenus résilients et un RNPG en hausse

Le PNB s’établit à 1 038.1 M€, en progression de 1.8% sur un an. L’effet positif de la forte dynamique d’activité reste dilué par le contexte de taux défavorable. Par ailleurs, l’augmentation de juste valeur de titres en portefeuille compense la dotation à la provision épargne   logement. Grâce à la stabilité des charges, le coefficient d’exploitation s’améliore de 0,9 point pour atteindre 55.7%. Le coût du risque rapporté aux encours s’établit à 11 bp. Le taux de créances dépréciées sur encours brut demeure à un niveau toujours très faible de 1.0%. La Caisse Régionale applique une gestion du risque de crédit prudente, avec un niveau de couverture par les provisions des pertes attendues bâloises dans les comptes consolidés de 154% (vs. 147% au 31/12/18). Le résultat net consolidé s’établit à 295.9 M€, en progression de 5.5%.

(c) Crédit Agricole Ile-de-France

Des fondamentaux financiers solides en appui du développement

Avec un ratio de solvabilité estimé de 20,3% en progression de 0,7 point sur un an, et un ratio crédit collecte maîtrisé de 115,4%, la Caisse Régionale s’appuie sur une structure financière extrêmement solide. Cet atout lui permet de poursuivre son ambition, réaffirmée dans son nouveau plan stratégique, de devenir la banque préférée des Franciliens pour poursuivre son développement.

A lire aussi : EKO

Le Certificat Coopératif d’Investissement

Le CCI a clôturé à 99,50 € au 31 décembre 2019, en hausse de 14% sur un an. Le Conseil d’Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale de verser un dividende de 3,70 € par CCI, représentant un rendement de 3,7% par rapport au dernier cours de l’année.