Accueil > Actus > BPCE va vendre sa banque (...)
BPCE va vendre sa banque en ligne Fidor, cession prévue début 2021

BPCE va vendre sa banque en ligne Fidor, cession prévue début 2021

Après le renoncement de lancer Fidor en France, cela faisait quelques mois que la banque en ligne Fidor était à vendre. BPCE a enfin trouvé un acheteur, la transaction, sous réserve de l’obtention des agréments nécessaires, devrait avoir lieu début 2021.

Publié ou mis à jour le mercredi 5 août 2020 par

BPCE va vendre sa banque en ligne Fidor, cession prévue début 2021
0
34
30
0

Coup d’arrêt pour la lancement de Fidor en France donné en 2018

Déjà trop de néobanques présentes sur le marché français. Avec 230.000 clients en Allemagne en 2018, Fidor ne donnait pas assez de résultats pour être un modèle exportable en France, en l’état. Ainsi, sont rapportés les propos de Laurent Mignon, Président du groupe BPCE en 2018, dans les colonnes des Echos, « On ne lancera pas Fidor en France. Je crois plus à ce qu’on fait en lançant une offre mobile comme Enjoy qu’en lançant une nième néobanque. Il y en a déjà assez ». Depuis, la banque en ligne était en vente. Cession de la banque en ligne Fidor

BPCE a annoncé être entré en négociation exclusive avec la société américaine Ripplewood Advisors LLC pour la cession de l’intégralité du capital de sa filiale allemande de banque en ligne Fidor. La réalisation de cette transaction, qui sera soumis à l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires, est actuellement prévue au cours du premier semestre 2021, a précisé BPCE.