Accueil > Actus > Budget : 50% des Français (...)
Budget : 50% des Français en difficulté avec les fins de mois, le crédit à la consommation à la rescousse

Budget : 50% des Français en difficulté avec les fins de mois, le crédit à la consommation à la rescousse

Avec un budget moyen de 2.650€ en 2018, la moitié des foyers Français éprouvent des difficultés à boucler les fins de mois. Le crédit devient alors un moyen de gérer au mieux les besoins de liquidités. 30% des Français sont dans ce cas. Au travers des résultats de la dernière vague de son enquête propriétaire, l’Access Panel, BNP Paribas Personal Finance décrypte l’évolution de la gestion budgétaire des Français sur les 6 dernières années. L’étude apporte un éclairage sur la manière dont le crédit à la consommation va de pair avec l’épargne pour piloter une consommation évolutive et sous contrainte.

Publié ou mis à jour le mardi 20 novembre 2018 par

Budget : 50% des Français en difficulté avec les fins de mois, le crédit à la consommation à la rescousse
0
74
36
0

Le pilotage budgétaire des Français au quotidien

Le recours constant aux facilités de trésorerie témoigne d’un besoin de souplesse au quotidien. Si le recours au découvert n’engage pas à une gestion active, le recours au crédit renouvelable propose un cadre propice au pilotage budgétaire.

La moitié des foyers Français ne se sent pas à l’aise avec ses revenus.

Avec l’évolution de charges plus ou moins contraintes (loyers, impôts, carburant …) l’équilibre financier des ménages se fragilise. Quand la moitié des Français ne se sent pas à l’aise avec ses revenus depuis 6 ans, la marge de ceux qui se sentent tout à fait à l’aise augmente légèrement (4,2% en 2018 contre 3,5% en 2012).

Pourtant, en 2018, le revenu moyen déclaré par les ménages est de 2615 €. Depuis 2012, et au regard de l’inflation, ce revenu a progressé. Son évolution de + 6,7% sur la période reste positive et a augmenté linéairement.

Cependant, l’évolution des charges contraintes est significative depuis 2012 passant respectivement de 59% à 61% du revenu des ménages. Cet écart est plus net lorsqu’il est rapporté au niveau de salaire. Alors que la population la plus défavorisée (3000 € par mois) avec + 5 points pour atteindre 30,7% de foyers en 2018. Les revenus les plus faibles (

Jean-Marie Bellafiore, administrateur directeur général délégué et directeur général France « BNP Paribas Personal Finance accompagne ses clients dans la réalisation de leurs projets depuis plus de soixante ans et permet l’accès à une consommation plus durable et responsable dans le cadre d’une gestion budgétaire avisée ».

Cécile Gauffriau, directrice de l’Echangeur by BNP Paribas Personal Finance «  La progression des charges contraintes et de ce que l’on nomme les « moments de vie » représente un défi pour la gestion budgétaire des Français au quotidien. Elle est le symptôme d’une évolution de la société (augmentation de l’espérance de vie, transformation de la composition des foyers, nouveaux modes de consommation). Cette évolution invite à innover en matière d’accompagnement et de proposition de services, a fortiori sur des services financiers comme le crédit ou l’épargne  . »

Barbara Blanc, directrice produits, services et marché, Marketing France « On le voit, les foyers ont besoin de pouvoir piloter davantage leur budget et d’être accompagnés dans leur consommation au quotidien. Moins subi qu’un découvert, le crédit renouvelable, et la carte qui peut y être associée, sont des services répondant aux besoins des consommateurs dès lors qu’ils leur offrent de la simplicité, de la transparence, de l’universalité et des fonctionnalités de gestion simples. C’est la philosophie de Cpay nos nouvelles solutions de paiement pour les vies d’aujourd’hui. »

Access Panel 2018 : 11 000 foyers interrogés en janvier/février 2018 par voie postale par TNS Sofres exclusivement pour l’Echangeur by BNP Paribas Personal Finance.