Accueil > Actus > Livret A : la décollecte (...)
Livret A : la décollecte s'amplifie logiquement en octobre

Livret A : la décollecte s’amplifie logiquement en octobre

Le mois d’octobre a été marqué par une accélération du mouvement de décollecte sur le Livret A, les retraits ayant dépassé les dépôts à hauteur d’environ deux milliards d’euros, selon des données publiées mercredi par la Caisse des dépôts.

Publié ou mis à jour le jeudi 22 novembre 2018 par

Livret A : la décollecte s'amplifie logiquement en octobre
0
90
28
0

Livret A : nouvelépisode de décollecte en octobre

La décollecte d’octobre représente un phénomène classique durant ce mois, concomitant avec un certain nombre d’échéances fiscales, elle n’en est pas moins marquée cette année.

Elle dépasse celle du mois de septembre , mais également celle du mois d’octobre 2017, durant lequel le montant des retraits n’avait excédé celui des dépôts qu’à hauteur de 1,6 milliard, montrent ces statistiques.

Nonobstant le trou d’air des mois de septembre et octobre, le [a[Livret A]a] a enregistré à fin octobre une collecte cumulée depuis le début de l’année de 8,9 milliards d’euros, un peu inférieure aux 10,5 milliards affichés sur la même période en 2017.

Ce produit d’épargne  , qui finance notamment le logement social, demeure l’un des placements prisés des Français en dépit d’une rémunération à son plus bas historique (0,75%). Le gouvernement a annoncé au printemps son intention de maintenir le taux tel quel jusqu’en 2020.

La décollecte s’observe aussi sur le Livret de développement durable et solidaire ([a[LDDS]a]), où les retraits ont excédé les dépôts à hauteur de 460 millions d’euros en octobre, après une décollecte de 410 millions en septembre.

La collecte cumulée depuis le début de l’année du LDDS, héritier du [a[LDD]a] étendu l’an dernier au financement de l’économie sociale et solidaire, s’est élevée à 1,3 milliard d’euros contre 1,5 milliard l’an dernier.

Au total, l’encours des placements sur les deux produits tous guichets confondus atteignait 386,2 milliards d’euros à fin octobre contre 372,9 milliards d’euros l’an dernier.